Deux camps ... une guerre !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'abîme des bas quartiers : mon domaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Takeshi-San Kovacs
Diplo (CGM)


Nombre de messages : 38
Réputation : 2894
Date d'inscription : 19/04/2009
Age : 22
Localisation : Partout, sauf sur la trajectoire des satellites.

Fiche d'identité du personnage
Talent particulier:
Côté coeur: Anciennement, Soto-San ...
Point faibles:

MessageSujet: L'abîme des bas quartiers : mon domaine   Mar 28 Avr - 19:54

Des bruit de pas précipités résonnaient dans le dédale de rue plus où moins étroites qui formaient les bas quartiers ... bas quartiers peu fréquentables par ailleurs. Les bruits de pas stoppèrent, et leurs deux auteurs aussi.
L'une parce qu'elle savait que le meilleur moyen pour semer était de disparaître un moment. L'autre parce qu'il ignorait où avait bien put passer l'une.
Kovacs avait souvent été comparé à une ombre. Et c'est ce qu'elle aurait pu être si elle n'était pas de chaire et de sang.

- Hé ! C'est moi que tu cherche ?

La cible tourna le regard. En deux temps trois mouvements, et avant même qu'il ne puisse bouger le petit doigt, Kovacs était devant l'inconnu. La Diplo se saisit à deux main de l'arme que tenait l'homme et lui flanqua un coup dans le ventre qui le força à reculer. Le Browning changea bientôt de propriétaire. Chose imprévue, l'individu sortit un poignard qui ne tarda pas à former un trait sanglant sur la poitrine de Kovacs. Et c'était justement ce qu'il ne fallait pas faire.
Elle se jeta sur l'individu qui l'évita, et elle se retrouva allongée au sol. L’inconnu se jeta une nouvelle fois sur la jeune femme, et plaqua le couteau contre la gorge de la Diplo. Ne croyant pas un mot de ce qu’elle citait, Tak’ se contenta de dire :

- Dites-lui que je suis morte. Mais dites-lui que je suis morte en colère.
- Vous êtes une Quelliste ?
- Ca pose un problème, sac à merde ?

Il avait au moins relâcher un peu son attention. Un peu, et pendant seulement une seconde. Mais cette seconde avait suffit à Kovacs pour inverser les rôles. Elle plaquait la main de la cible par terre, faisant resurgir la douleur causé par le tir de blaster la veille. Toutefois même si son épaule la faisait souffrir, elle ne le montrait pas. Le temps que l’individu se remette de ses esprits et Takeshi-San avait déjà récupérer Takec. D'une pression sur le manche, elle avait fait quadrupler la longueur de la lame, dont la pointe se trouvait sous le menton de la cible.

- T’as choisis la mauvaise proie, cette fois. Mon bonjour à Saint Pierre.

Cette manie de discuter avant de tuer lui fit défaut, puisqu’un coup de pied la força à reculer. Elle crocheta l’individu qui se relevait, et il tomba au sol. Nouvelle tentative.

- Relèves-toi. Lentement.

L’homme, devant le Heckler & Koch, préféra de loin s’exécuter. Les deux combattants ayant perdu leur armes blanches, Kovacs avait décidé d’utiliser les grands moyens. Mais un bruit à l’autre bout de la rue attira son attention un instant, et elle se retrouva allongée au sol une fois de plus, projetée par un coup de poing qui fuit suivit d’un coup de pied, d’un autre, puis d’encore un autre. La Diplo avait lâché son arme sur le coup. Arme qui se trouvait à présent retournée contre elle, dans la main de la cible.

- Je déteste celles qui me résiste et qui me menaçent en plus.
- Ca m’étonne pas. Y’a des gens qui détestent les bons conseils. Tu veux pas la jouer à la loyale ?

Un silence. Puis le type rabaissa l’arme.

- J’avais cru comprendre que tu étais plutôt branchée sur les armes à feu.
- Et ça ? C’est une canette de bière ?

Demanda-t-elle en désignant Takec du menton. Il récupéra sa propre arme blanche et lança la sienne à Tak’. De toute évidence, il voulait jouer. Et pour Kovacs, il avait déjà perdu.
Non seulement elle esquivait les coups du mieux qu’elle le pouvait, mais en plus ça ne lui laissait pas trop le temps d’en donner. Pourtant, elle disparu bientôt. Et son adversaire eu un mauvais pressentiment. Trop tard. Un éclair doré venait de fendre l’air pour s’enrouler autour de l’arme et l’envoyer voler quelques mètres plus loin. Puis ce fut un trait argenté et la cible se retrouva empalée contre un mur.

Takeshi-San récupéra son arme, laissant l’inconnu s’écrouler au sol. Elle s’assit par terre, dos contre le mur d’en face. Wouaou ! Ca faisait longtemps qu’elle avait pas mené un combat pareil. Rattachant le tissu doré dans sa chevelure, elle tendit le bras pour récupérer le Heckler & Koch, qu’elle rangea dans son étuis. Elle baissa le regard sur sa blessure.

*L'enfoiré !*

Elle ôta pull et débardeur pour observer plus attentivement la blessure. Finalement, c'était sans grande gravité. Des bruits de pas lui firent alors détourner le regard. Elle fronça les sourcils, espérant que célui où celle qui arrivait ne serait pas encore un de ceux qu'elle devrait tuer. Soupirant, elle se saisit du débardeur qu'elle remit sans pour autant se relever.


Dernière édition par Takeshi-San Kovacs le Lun 24 Aoû - 15:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athéna
Mercenaire


Nombre de messages : 111
Réputation : 3014
Date d'inscription : 16/03/2009
Age : 22
Localisation : ~ somewhere ~

Fiche d'identité du personnage
Talent particulier:
Côté coeur: ~ Nobody ~
Point faibles:

MessageSujet: Re: L'abîme des bas quartiers : mon domaine   Mer 29 Avr - 14:49

[dés qu'Iris est validée, elle arrive. Elle va te rafistoler en quelques secondes ^^ (alors faut pas lui tirer dessus!)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'abîme des bas quartiers : mon domaine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Domaine de Saladdin
» [Quartier Uchiha] Domaine du Cygne
» Quartiers Résidentiels
» Visite au Domaine Uchiha
» [Xia] Vieux quartiers industriels

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aaroseï :: Les terres d'Enrora :: La ville-
Sauter vers: