Deux camps ... une guerre !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Petite pause...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Petite pause...   Sam 25 Avr - 20:52

Nawenn marchait sur le bord dee la plage, elle était très fatiguer. Elle ne saiter pas encore trouver de maison pour y vivre. Elle s'ennuyer beaucoup ces temps si. Elle trouva un coquillage tout rond et pensa que quand elle aura une maison, elle le mettrai en décoration sur une étagère. Mais là, c'était ça pause de la journée, et elle ne voulait pas être déranger. Surtrs elle s'alongea les piends dans l'eout pas pas ses pensée! Alors elle s'alongea, les pieds dans l'eau, sur le sable blanc juste sous le soleil. Elle était seule, elle et son silence, et pour une fois, Naween s'endormit. Mais se réveilla en sursau quelques minutes plus tards, par une voix rôque qui lui disait:
-Ce coquillage ne t'appartiens pas: il est à moi!
Naween regarda autour d'elle, la voix venait du roché derrière elle. Elle se lava et grimpa sur le roché. Il n'y avait pourtant personne, mais la voix continua.
-Je suis là! Derrière toi!
Revenir en haut Aller en bas
Takeshi-San Kovacs
Diplo (CGM)
avatar

Nombre de messages : 38
Réputation : 2960
Date d'inscription : 19/04/2009
Age : 22
Localisation : Partout, sauf sur la trajectoire des satellites.

Fiche d'identité du personnage
Talent particulier:
Côté coeur: Anciennement, Soto-San ...
Point faibles:

MessageSujet: Re: Petite pause...   Mar 28 Avr - 22:08

Pourtant quand Naween se retourna, il n'y avait personne non plus. L'ombre avait déjà bougé. L'ombre : qualificatif tout à fait approprié pour la Diplo. Finalement, elle décida de cesser de s'amuser et sauta de son palmier pour se retrouver juste face à la blondasse.

-Sincèrement, je suis surprise que tu sois encore en vie, la blondasse.

Estimant qu'elle n'avait rien à craindre de cette imprudente, Kovacs s'assit sur le sable fin, sans pour autant relâcher sa méfiance. Une méfiance qu'elle ne relâchait jamais de toute façon.

-Franchement : comment t'as fait pour te tirer entière de l'explosion et rester en vie jusqu'ici ?

Ca paraissait assez incroyable aux yeux de Tak', qui n'en était pas impressionée pour autant. Il y avait longtemps qu'elle n'était plus impressionnée de rien, de toute façon. Ce jour-là, la Diplo n'avait en guise de haut qu'un débardeur, qui laissait voir le pansement résultant du tir de blaster qui l'avait touché.
La blessure ne la faisait plus souffrir tant qu'elle ne forçait pas trop sur son bras gauche. De toute façon, Takesh' était droitière, et elle savait bien se débrouiller sans un bras. Tout du moins, la plupart du temps.
Cette histoire de coquillage qui était à elle n'était qu'un prétexte pour attirer l'attention de l'inconnue. Les coquillages étaient bien à tout le monde.
Ce qui n'était pas le cas, par exemple, des bas quartiers. Parce que selon Tak', seuls ceux qui étaient capables d'y rester en sécurité pouvait y habiter. Ce qui ne serait, de toute évidence, pas le cas de cette nouvelle venue dans la vie de Kovacs.

-Entre nous, t'as fait une bien belle gourde, la fois dernière. D'où tu viens, en fait ? J'sais pas, mais t'as sous-entendu que t'avais nul part où habiter, et t'as faillit loger à l'hôtel que tenait cet enfoiré de Jack Carneje. Sachant qu'en plus, c'est pas le meilleur hôtel de la ville, loin de là.

Par habitude, elle récupéra son Heckler & Koch, et le soupesa, comme lorsqu'elle attendait une réponse qui ne venait pas, où qu'elle était à un rendez-vous risqué. En fait, c'était surtout qu'elle espérait que personne d'éventuellement dangereux ne se présenterait. Et dans le cas contraire de toute façon, quelques aiguilles monomoléculaires règleraient vite fait bien fait son compte à l'opportun. Takeshi-San avait toujours eu la gâchette facile, et c'était pas aujourd'hui que ça allait changer. La Diplo manquait toujours au tableau de chasse de la caserne. Et à dire vrai, elle n'avait pas l'intention de ne plus y manquer. D'où la précaution de sortir d'hors et déjà son arme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Petite pause...   Mer 29 Avr - 10:06

Naween regardait la "brunasse" avec de grand yeux.

-Moi? Je ne sais pas d'où je viens. Je sais que ça paraît bizarre, mais je crois pas que je viens d'ici.

Mais Naween ne prètait pas attention à Takeshi-san. Elle regarda autour d'elle. Il n'y avait que le mer et ses coquillage plus une petite ranger de palmier. Elle ramassa un coquillage qui traînait, et le lança la plus loin possible. Elle s'assit sur le rocher, et croisa les jambes. Elle mis sa tête dans ses bras et demanda à son tour:

-Et toi tu viens d'où?

La "blondasse releva sa tête et attendit la réponse de la brunasse quelque minute. Elle était sûr que même si elle savait d'où elle venait, elle ne devrait pas le dir.
Revenir en haut Aller en bas
Takeshi-San Kovacs
Diplo (CGM)
avatar

Nombre de messages : 38
Réputation : 2960
Date d'inscription : 19/04/2009
Age : 22
Localisation : Partout, sauf sur la trajectoire des satellites.

Fiche d'identité du personnage
Talent particulier:
Côté coeur: Anciennement, Soto-San ...
Point faibles:

MessageSujet: Re: Petite pause...   Mer 29 Avr - 16:15

La Diplo railla :

-Crois-moi, ça paraît pas bizarre !

Elle se releva, puis tourna le dos à l'inconnue pour fixer le regard sur le lointain de la mer. Souvemirs, souvenirs ... Aucune nostalgie n'était présente ni dans la voix ni dans l'attitude de Takeshi-San.

-Perso, j'était Enroraine au départ Puis j'ai quitté la maison familliale et j'suis devenue une mercenaire d'Ororéa. Mais je pouvais pas supporter cette prétentieuse. Alors elle m'a viré pour insubordination, et puis comme ça lui suffisait pas, elle a fait cramer mon appart'. Je suis partie pour Enrora. J'ai participé au projet Diplo. Il a été suivit d'un bon entraînement, mais ça a été la touche de trop pour tout ces militaires.

Kovacs fit à nouveau face à son interlocutrice et ôta ses lunettes noires.

-Cette foutue opération Diplo ... je répondais aux critères requis.

Le soleil commença à lui faire mal aux yeux, elle rangea son arme et se servi de sa main pour se protéger de la forte lumière du soleil.

-Je porte pas de lentilles de couleur ni de vernis à ongles. Ces trucs-là c'est pour les minettes. J'en suis pas une. Mais c'est à cause de l'opération Diplo. Un autre avantage aux bas quartiers : plus d'ombre que de lumière. Moins de soleil, sauf le matin. Alors je reste chez moi en matinée. Bref : l'opération Diplo à modifié plusieurs choses. D'abord, on prend ta psyché, et on en grille mécanismes de limitations de violence, les dynamiques de hiérarchie, les signaux de reconaissance de soumission, et on remplace tout ça par une volonté semi-consciente de faire le mal. Ca, ça peut être considéré comme des avantages où des inconvénients, faut voir. Et puis c'est pas tout : ta mémoire est accrue, tu vois mieux dans le noir et tu ressens moins la douleur, ça, c'est des avantages. Mais y'a un tas d'inconvénients : ça entraîne pas que des modifications psychiques, tu deviens aussi plus sensible à deux-trois choses et y'a des modifications physiques. D'où la couleur de mes iris et de mes ongles, par exemple. Je suis plus sensible à la lumière et je peux pas supporter l'acide, sur ma peau. C'est que des exemples parmit tant d'autres.

Ayant de plus en plus de mal à garder les yeux ouverts, elle remit ses lunettes de soleil.

-Mais le plus emmerdant, c'est que je suis recherchée par l'armée, maintenant. Ils ont finit par considérer leurs propres oeuvres comme des dangers publics, ces enfoirés ! Si je peux te donner un conseil, c'est de jamais collaborer à un de leurs projets. Je suis pas un OGM pour autant : je suis juste une Diplo. Une humaine de la nuit. Une ombre.

Une ombre. La comparaison à laquelle on l'associait le plus souvent. C'était vrai : Kovacs se déplaçait comme une ombre, vivait dans l'ombre, disparaissait comme une ombre dans l'ombre, conaissait les quartiers sombres, n'appréciait pas la lumière.
C'était une humaine. Mais une humaine de l'ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Petite pause...   Mer 29 Avr - 17:33

Naween tourna sa tête de côté en regardant un des palmiers de la plage.


-Moi quand j'étais petite, c'est ma mère qui à essayer de me faire un lavage de cerveau. Tiens ça y est! Je me souviens! Ma mère à donc essayer de me faire un lavage de cerveau, et je me suis enfui. Je suis arriver ici et un vieil homme m'a adopté. Mais plus tard il s'est fait açassiner par une personne comme toi, je crois que ça s'appelle "un Diplo'", pour me venger je l'ai tuer. Mais maintenant je suis rechercher par d'autre gens comme toi. 1 ans plus tard, j'ai découvert que celle qui a envoyer cette personne, c'était ma mère. Et en ce moment elle est en train d'essayer de me localiser avec ses trois mille tons qui commence à me chaufer les fesses! Ca fait déjà 10 ans qu'elle me chercher, sans jamais me trouver. Normal: je cours vite, comme ça je peux éviter ses attaque fassilement!

Naween retourna sa tête vers la Diplo en lui faisant son sourire habituel et bizarroïde.

-Mais cette mère qui à voulu faire des experience sur moi n'était qu'une malade créatrice de personnes comme toi, voulait que je sois une Diplo comme toi. Ou plutôt une fille toquée qui dirait à tout lemonde qu'elle vient d'une autre planète de de crétin aux yeuxet aux ongles violets!!

La crétine se calma en retournant sa tête vers les palmiers en reparons dans son imaginations débile et complètement bizarre.
Revenir en haut Aller en bas
Takeshi-San Kovacs
Diplo (CGM)
avatar

Nombre de messages : 38
Réputation : 2960
Date d'inscription : 19/04/2009
Age : 22
Localisation : Partout, sauf sur la trajectoire des satellites.

Fiche d'identité du personnage
Talent particulier:
Côté coeur: Anciennement, Soto-San ...
Point faibles:

MessageSujet: Re: Petite pause...   Mer 29 Avr - 20:13

Elle hocha la tête pour approuver la phrase de la blondasse qu'elle avait à présent identifiée, puis fit une nouvelle fois face à la mer. "pour me venger, je l'ai tué". Kovacs avait tué l'assassin de Soto-San et celui de Sarah-San, de sang froid, et que Naween ait put faire la même chose à l'égard de quelqu'un qui lui avait servit de père ... ça n'avait rien d'étonnant. Secrètement, Takesh' l'enviait même. Son père à elle, elle avait souvent voulu le tuer : mais il n'était pas mort, et si ça avait été le cas, Tak' ne l'aurait jamais vengé.

- Effectivement. Les sujets de l'expérience Diplo sont nommés Diplos, eux aussi. Alors t'as plus rien à craindre d'eux, Naween. Les Diplos te cherchent plus. Parce qu'aujourd'hui ... c'est moi les Diplos.

Elle se retourna et s'assit, esquissant pour la première fois un geste sympathique envers quelqu'un qui n'était pas un Diplo : elle donna une tape amicale sur l'épaule de Naween.

- Takeshi-San Kovacs, troisième sujet des Diplos Enrorains. Et aussi unique survivante.

"ça fait déjà 10 ans qu'elle me cherche". Le regard que rendit Tak' ne se voyait pas vraiment, à travers ses lunettes sombres. Mais même ainsi, on pouvait lire dans ses yeux ce qu'elle pensait comme si ça avait été un livre ouvert. Ce regard disait bien que jamais, jamais ses parents à elle ne viendrait la chercher. La Diplo s'était renseignée : elle n'avait même pas été portée disparue par sa famille. Puis Naween fit référence à une tarée venant d’une autre planète. Takesh’ s’allongea et l’écouta délirer jusqu’au bout, après quoi elle répondit :

- Je suis pas une toquée venant d’une autre planète. Mais je reconnais que les Diplos sont tous bizarroïdes. Parfois même leur comportement et crétin, ok. Le comportement est modifié avec le psychisme. Par exemple : aujourd’hui je trancherais la tête à mon père s’il me frappait, y a quelques années j’aurais même pas osé lever le petit doigt. Quand je fais des actes suicidaires, la plupart du temps, je m’en rends compte qu’une dizaine d’heures après.

Tak' ignorait pourquoi, mais malgré les insultes que Naween pouvait balancer à son égard, la Diplo ne se sentait pas de l'affronter, aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Petite pause...   Mer 29 Avr - 21:15

-Je ne parle pas de toi quand je dis "toquée qui viens d'une autre planète. Mais de moi. Quand j'était toute petite, ma mère avait réussie a me faire un lavage de cerveau et c'est ce qui ma rendu folle. Je disais à tous ceux qui passaient à côté de moi que je venais d'une autre planète. Mais j'ai tout réapris: je me suis recréé une vie. Je me suis enfui pour éviter que ma mère me refasse subire un autre lavage de cerveau. Mais quand on prononce le nom de ma mère, une enciène Diplo, ça me donne froid dans le dos... Naween frissona et continua la tête dans ses bras:
-Possible que le nom te dise quelque chose:Speilman, le nnom de famille qui me reviens... Malheureusement ... Et son prénom? C'est ce foutu nom de chee-maé... qui m'a pouris la vie.

Elle enfonça sa tête dans ses bras une nouvelles fois, en pensant que plus tard elle se vengerait sur Chee-maé, sa pouriture de mère qui avait faut la tuer.
Revenir en haut Aller en bas
Takeshi-San Kovacs
Diplo (CGM)
avatar

Nombre de messages : 38
Réputation : 2960
Date d'inscription : 19/04/2009
Age : 22
Localisation : Partout, sauf sur la trajectoire des satellites.

Fiche d'identité du personnage
Talent particulier:
Côté coeur: Anciennement, Soto-San ...
Point faibles:

MessageSujet: Re: Petite pause...   Jeu 30 Avr - 23:16

Takeshi-San secoua lentement la tête :

-Chee-maé, ça ne me dis rien. Mais si tu parles de Chee-maé-San, alors ça me dit quelque chose. Premier sujet des Diplos. Elle a servit de prototype. Faut pas lui en vouloir si elle était si toquée : on fait pas des Diplos avec des enfants de coeur. Les conditions requisent étaient un mauvais sens du relationnel, un mauvais sens du relationnel et un certain degré de folie. Et puis surtout, une colère qui équivaudrait à un tsunami. Si Ché-maé-San était déjà à moitié folle, sachant qu'en plus elle à servit à redoser tout les élements, devenir Diplo à dû être la dose de trop. Elle a totalement sombré dans la folie.

La Diplo se redressa à moitié, s'appuyant sur ses coudes :

-Si tu parlais pas de moi, c'est pas grave. J'en reste pas moins une fille qui trancherais la tête à son père s’il me frappait, et qui fais des actes suicidaires pour s’en rendre compte qu’une dizaine d’heures après. Une tarée quoi, et au moins, je l'assume. Et puis t'es pas totalement crétine. La preuve ? Tu te souviens encore du nom de ta mère. Personnellement, mon père se nommait Hackerio Kovacs. Il a poignardé ma mère alors qu'il était fin saoûl, le jour même de mes quinze ans.

Takeshi-San se sentait bien là, à l'ombre des palmiers qui protégaient su soleil de plomb. Avec le bruit des vagues et de quelques mouettes en guise de berceuse. Sans hésiter, elle aurait fait une sieste. En fin ... si elle n'avait pas été recherchée.

-Y'a des gens qui sont impressionnants, où qui se croient puissants. Et ces gens-là son chiants. De vrais emmerdeur. Alors si en plus ta mère était l'une d'eux, tu sais pourquoi elle est dingue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petite pause...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petite pause...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une petite pause s'impose... [Pv Aaron Gray]
» petite pause pour boire
» Petite pause...
» Une petite pause [PV (ex-)Rod]
» Petite pause avant livraison

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aaroseï :: Hors RPG :: xXCorbeilleXx-
Sauter vers: