Deux camps ... une guerre !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Moi qui voulait acheter une maison... je me suis surment tromper de rue!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Moi qui voulait acheter une maison... je me suis surment tromper de rue!   Sam 25 Avr - 14:55

Naween marchait dans le centre ville à la recherche de quelque chose de préci: une maison. Ou un appartement. Mais un endroit où elle pourait vivre. Autour d'elles il y avait des magazins. Des magazins que des magazins. Elle qui était plutôt du genre garçon-manquée, ce n'était vraiment pes un endroit pour elle! Elle regarda autour d'elle, pour voir s'il n'y avait pas quelqu'un qui pourait la renseigner. Un vieux monsieur passa tout près. Naween l'agrippa par la manche en laine toute poiceuse, le monsieur surauta et lui cria:
-Mais ça va pas la tête?!?
-Oh si je vais très bien monsieur, lui répondit la jeune fille aux yeux verts pommes. Mais merci de vous en souciez, ce pendant, continua t'elle très aimablement (pour une fois qu'on lui parle sur ce ton, elle a su garder son calme!) , je recherche DEPUIS TOUT A L'HEURE QUELQU'UN QUI PEUT LE RENSEIGNER SUR O% JE POURAIS TROUVER UN ENDROIT POUR ACHETER UNE MAISON, donc tu va me dire où je peux en trouver, ET VITE AVANT QUE JE T'éGORGE !!!!!!!!!!! Alors où? Reprit t-elle d'un ton VRAIMENT plus aimable que celui d'avant. Elle lkacha le vieux bonhomme, qui s'enfuis des qu'il fut libre de bouger en montrant une petite rue du doigt. Naween s'y aventra très fière d'elle, mais arriva bientôt devant un hotel.
-Bahh... Lacha la guerrière averc un petit sourire aux lèvres.J'ai trouver un endroit pour dormi ce soir! Elle entra et demanda une chambre pour cette nuit.
-Tenez voilà la clé, bonne nuit et a demain pour mon fric. Lui dit le monsieur de l'hotel un sigar a la bouche. Mêle si ce n'était pas la nuit, Naween préféra aller se coucher poyr se reposer. Car elle avait bien crier aujourd'hui!
Revenir en haut Aller en bas
Takeshi-San Kovacs
Diplo (CGM)
avatar

Nombre de messages : 38
Réputation : 3199
Date d'inscription : 19/04/2009
Age : 23
Localisation : Partout, sauf sur la trajectoire des satellites.

Fiche d'identité du personnage
Talent particulier:
Côté coeur: Anciennement, Soto-San ...
Point faibles:

MessageSujet: Re: Moi qui voulait acheter une maison... je me suis surment tromper de rue!   Sam 25 Avr - 17:12

Avant même que Naween ait eu le temps de faire un pas vers l'ascenseur, une voix l'interpella :

-Hé ! Toi, là, la blondasse avec les boucles !

Pour tutoyer une personne inconnue et oser l'appeler par un surnom dégradant, il n'y avait pas beaucoup de personnes. Et parmit la minorité qui le faisait, il y avait Takeshi-San Kovacs.
Elle était debout sur le pas de la porte d'entrée, jambes légèrement écartée, les mains enfoncées au maximum dans les profondes poches de son manteau sombre comme la nuit.
La Diplo ôta ses lunettes de soleil, laissant voir ses yeux violets reconaissables entre tous. Aussitôt, elle entendit un bruit venant du comptoir. Sans même regarder, elle sortit le Heckler & Koch et le braqua sur le propriétaire de l'hôtel.

-Si tu bouge un doigt Jack, tu va avoir le privilège de faire une partie de pocker avec Saint Pierre. Et essaies-pas le bouton d'alarme, j'ai coupé le système. Jette ton arme.

Du coin de l'oeil, elle vit l'homme lançer le Beretta, dont elle stoppa la glissade avec le pied. Jack la conaissait, et il savait de quoi elle était capable.

-Ok. Maintenant tu va gentiment te coucher. Et pendant tout le temps où je serait ici, c'est clair ?

Il hocha la tête. Son teint avait viré entre la blancheur d'un linge et le vert d'un concombre antillais. Surtout qu'à l'expression de Kovacs, on voyait bien qu'elle n'avait pas envie de plaisanter aujourd'hui. Et quand elle n'avait pas envie de plaisanter, elle tirait tout de suite. Elle s'adressa une nouvelle fois à Naween, sans baisser le Heckler & Koch :

-Je cherche pas les emmmerdes avec toi. Je sais pas non plus comment tu t'appelles, ni ce que tu es. Et une fois n'est pas coutume, je sais surtout que je vais pas te tuer.

Un nouveau bruit l'avertit que l'homme s'était bel et bien couché. Tak' rabaissa l'arme, sans stopper les explications.

-A partir du moment où tu a interpellé et geulé sur ce type, on est dans le même bateau toi et moi. Et le bateau est en train de couler. Je veux juste te lançer une bouée de sauvetage.

La Diplo se baissa et se saisit de l'authentique Beretta modèle 1915. Il ne datait pas d'hier, mais semblait encore fonctionner. Soudain, la vague de colère monta. Elle sentit un besoin irrépréssible de tirer dans l'assassin de Sarah-San. Pourquoi s'en priverait-elle, après tout ? Mécanismes de limitations de violence : Grillés. La voix de la Diplo s'était faite presque stridente.

-Putain, Jack ! Belle arme ! T'as pas arrêté tes activités, à ce que je vois. T'en fais pas, je fait plus partie de la Sia.

Il se releva brusquement, surprit. Tak' en profita. Les trois aiguilles monomoléculaires sifflèrent avec comme des moustiques en fendant l'air. Deux d'entres elles brisèrent les bouteilles de verres exposées derrière le dénommé Jack. La troisième atteignit sa cible et l'homme s'écroula.

L'instructeur Virginia Vidaura :
-Mieux vaut tirer plusieurs fois et rater plusieurs coup que tirer et ne rien avoir du tout.

C'était une méthode que Takesh' avait appliqué très souvent. Se redressant, elle pensa à voix haute :

-Ca c'était pour Sarah-San.

Puis parlant à Naween, elle revint au sujet :

-Tu sais qui est ce sac à merde que t'as interpellé dans la rue ?

Takeshi-San avait bien comprit que non. Mais mieux valait prévenir que guérir, surtout dans ce cas où la guérison serait sans doute peu probable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Moi qui voulait acheter une maison... je me suis surment tromper de rue!   Sam 25 Avr - 19:52

Naween tenait son épée prète à la sortir. Mais elle la lacha.
-Non je ne sais pas qui est ce "sac à merde", et tu va vite me dire qui c'est avant que je m'énerve, ou que je pête un cable!
Mais elle ne s'énerva pas. "La blondasse bouclée" ne savais pas non plus ce qu'elle voulais dire quand elle disait qu'elles êtaient dans le même bateau et que cette fille aux magnifique yeux violets voulait lancer une bouée.
-Tu veux dire que toi aussi tu n'a pas de maison? Lacha la blondasse sans réfléchir. Et qui est Sarah-San?
L'acsenceur venait d'arriver, Naween tournant le dot à la fille aux yeux couleur violette entra en disant:
-Jepense qu'il avait du tuer quelqu'un ce type que j'ai vu dans la rue, il avait du sang sur les mains et tenait, cacher dans sa manche un collier accrocher a un couteau, mais il avait du fouiller dans les poubelles qui puait l'anguille pour avoir des habit poiceux comme ils étaient!
La porte de l'ascenceur se referma, et Naween arriva dans un couloir. Elle marcha quelques minutes avant de trouver la chambre numéro 332. Cette fois si elle pouvait défonser la porte sans que personne ne lui crit dessus. Donc, grâce à son carractère de cochon, elle la défonsa. Elle entra dans une grande pièce éclairée, toute jaune et rouge avec une petite touche de peinture blanche sur les murs, et au milieu un énorme lit orange. La guerrière aux cheveux dorés entra et s'alongea sur le lit douillait. Mais elle y resta seulement 2 seconde avant de se relever et de franchire la porte défoncer. Elle attendi l'ascenceur quelque istant et redessandit en bas. La fille inconnu se tenait devant elle. Elle n'avait pas du tout bouger, même pas d'un poil même pas d'un bras.
-Javais oublier de te donner ça. Elle lui tendit un collier doré un diamant violet, exactement la même couleur que celle des yeux de la fille, au milieu, et un fil entourer des perles en or. C'est celui que j'ai voler au monsieur poiceux. Elle le déposa dans les mains de la fille en lui disant:
- J'ai cru comprendre qu'il appartenait a quelqu'un que tu connaîsser, pas vrai?
Revenir en haut Aller en bas
Takeshi-San Kovacs
Diplo (CGM)
avatar

Nombre de messages : 38
Réputation : 3199
Date d'inscription : 19/04/2009
Age : 23
Localisation : Partout, sauf sur la trajectoire des satellites.

Fiche d'identité du personnage
Talent particulier:
Côté coeur: Anciennement, Soto-San ...
Point faibles:

MessageSujet: Re: Moi qui voulait acheter une maison... je me suis surment tromper de rue!   Dim 26 Avr - 0:45

L'une des caractéristiques de la Diplo était de ne pas bouger tant que ce n'était pas nécessaire, et c'était simplement ce qu'elle avait fait. Ne pas bouger en attendant que Naween revienne. Elle se saisit du collier, en répondant :

-Si. J'ai un appartement dans les quartiers peu fréquentables. Peu fréquentables, mais plus sûrs quand on est recherché par la Sia. Et Sarah-San était une Diplo, comme moi.

Tak' désigna le cadavre d'un signe du canon :

-Ce fils de pute a aider à la piéger. Je l'ai découvert il y a peu. Je venais le voir quand je t'ai vu t'accrocher avec ce vieux, là.

Kovacs secoua la tête d'un air désolé :

-Je ne connais pas la personne à qu'il a volé ce collier, mais je mettrait ma main à couper qu'il s'agit encore d'un de ses butins. Tu l'a agressé, et crois-moi, c'est pas bon pour toi. C'est le chef du gang le plus puissant des trois qui occupent les bas-quertiers. Ca m'étonne qu'il ait du sang sur les mains, tout au plus, il aura dépouillé un cadavre : jamais il s'est salit les mains en personne, ce salopard. C'est un ancien militaire, il a déserté. Ca fait des années qu'il se cache dans les bas-quartiers, des années qu'on est meilleurs ennemis. Rien dans les muscles, tout dans le cerveau. J'suis une récidiviste, tu vois : son gang ne m'aime pas, je n'aime pas son gang. Il m'avait manqué de respect, et je lui ait parlé exactement comme tu l'as fait. Faut jamais se mêler des affaires des autres, normalement, surtout dans mon quartier.

Elle empocha le collier, en continuant :

-Tu t'es foutue dans une sacré merde, crois-moi. Les gangs voudront plus te lâcher. T'as intérêt à te planquer ferme. Et à ce moment-là, t'as que deux choix : où tu change d'hôtel tous les soirs, où tu va habiter au milieux des gangs qui veulent ta peau mais tu risque pas d'ennuis avec les flics où l'armée. Je voulais juste te prévenir.

Elle s'apprêta à sortir, puis finalement, se retourna et sortit le collier de sa poche. Le lançant à la blondasse, elle dit :

-Garde-le si tu veux, je connais pas le proprio. Et si tu veux savoir où je suis au cas où t'aurais besoin d'un tuyaux ... tu va vers les bas-quartiers. A force de chercher tu tombera sûrement sur un vieux à l'air de clochard. Demande Takeshi-San Kovacs, troisième sujet des Diplos Enrorains. Tu verras qu'il saura où me trouver.

Elle remit ses lunettes de soleil, et s'en fut comme elle était venue. Laissant juste un cadavre et un avertissement derrière elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Moi qui voulait acheter une maison... je me suis surment tromper de rue!   Dim 26 Avr - 12:37

Avant que l'étrangère (pour Naween) parte, Naween s'avança et l'attrapa^par l'épaule tenant so épée comme d'habitude. Mais cette fois si elle ne l'a lacha pas.Elle fronssa les sourcil en lui disant d'un air méfiant:

-Je ne sais pas qui s'était, mais je n'ai pas peur de lui et son gang. Si tu veux je peux le retrouver et le tuer. J'adore faire du mal au personne qui me traîte de malade! C'est mal poli et en plus vexant!
Elle tourna sa tête du côté du cadavre et ferma les yeux. S'apprêter à bouder, quand elle se retourna.s

-Quelqu'un nous espionne. Elle sorti son épée et alla voir du côté des escalier. Elle ouvrit la porte qui menait aux escaliers de l'hotel. Elle entendit quelqu'un mo nter en courant. Elle dit a Tak':
-Maintenant c'est a mopi de tuer quelqu'un.

La guerrière monta les escaliers à toute vitesse, et rattrapa l'espion. Elle ne fut pas étonner quand elle découvrit le monsieur qui l'avait traîter de malade. Elle l'agrippa pars la manche, et l'emmena a Tak'. C'est dont je te parlais. Elle pris son épée et lui trancha ma gorge fière de s'être venger. Ellle ricana un eux, et le jeta dans les pieds de Tak' toute fière des son acte.
Revenir en haut Aller en bas
Takeshi-San Kovacs
Diplo (CGM)
avatar

Nombre de messages : 38
Réputation : 3199
Date d'inscription : 19/04/2009
Age : 23
Localisation : Partout, sauf sur la trajectoire des satellites.

Fiche d'identité du personnage
Talent particulier:
Côté coeur: Anciennement, Soto-San ...
Point faibles:

MessageSujet: Re: Moi qui voulait acheter une maison... je me suis surment tromper de rue!   Dim 26 Avr - 14:27

Quand l'inconnue la saisit par l'épaule, Takeshi-San se retourna. D'accord. La blondasse avait décidé de se montrer forte et courageuse. Sans doute espérait-elle même impressionner la Diplo, mais Kovacs ne se montra ni surprise ni impressionnée. Elle se contenta juste de regarder l'inconnue faire son cirque.
Et le temps que la fille aux yeux verts monte et revienne avec le type elle n'avait pas bougé. Comme d'habitude, en fait. Elle était championne quand il s'agissait d'économiser les mouvements.
Takesh'suivit le cadavre du regard, et le vit s'écraser à ses pieds. Elle ne cilla pas. Puis elle leva le visage vers la blondasse. Aucune émotions ne paraissait sur le visage en question, d'ailleurs, pendant un temps. Puis Tak' se contenta de secouer la tête d'un air désolé.

-Avant tu courais des risques. Là, tu viens simplement de signer ton arrêt de mort.

Allant s'asseoir sur un fauteuil qui traînait dans un coin, elle reprit :

-T'as jamais fait partie d'un gang, hein ? Et bien je vais te dire. Le seul gang qui différe des autres, c'est la Sia. Les flics, si tu préfére.

Takeshi-San ôta une fois de plus ses lunettes de soleil. Quel âge devait-t-elle avoir ? dix-sept, dix-huit ans grand max. Dix-huit ans et ignorant certainement pas mal de cette ville. Et particulièrement de ses coins les plus sombres. Kovacs en avait dix-neuf, et en savait pas mal. Comment était-il possible d'être si inconscient avec seulement un an d'écart ?

-Dans mon jeu, y'a pas de vraies règles. Dans le jeu des autres non plus. Du moins c'est comme ça dans cette putain de ville. Y'a qu'une règle, en fait : Sauve ta peau et trucide ceux qui te font chier. Tu viens de trucider un emmerdeur, ok. Mais trucider cet emmerdeur va t'en coller des tas d'autre au cul, j'ai de l'expérience dans ce domaine. Le chef d'un gang, c'est comme un dieu pour les membres du gang en question.

Elle croisa les jambes, donnant l'impression qu'elle comptait rester ici un moment.

-Moi, je dis ça et je dis rien. Mais je t'aurais prévenue. Va falloir que tu t'attendes à croiser régulièrement des gars que tu connais pas mais qui veulent ta peau quand même. Et là, tu viens de crever ta bouée de sauvetage. Tu l'as tranché. Je parie tout ce que tu veux que s'ils avaient retrouvés des aiguilles monomoléculaires, il aurait pensé que c'était moi. A partir du moment où le type c'est fait trancher, c'est tout le monde sauf moi. Et que tu le veuille où non, ils finiront par remonter jusqu'à toi. Le seul endroit où ils te chercheront pas, c'est dans les bas-quartiers. Juste sous leur nez, parce qu'ils estimerons que tu préfère te terrer loin d'eux.

La Diplo n'allait pas s'énerver. Elle avait buté quelqu'un, et ça l'avait calmé. Juste au cas où, elle sortit de sa poche un chargeur entouré d'adhésif vert, avec lequel elle remplaça le chargeur entouré de noir du Heckler & Koch. Si jamais l'inconnue se mettait à devenir excessivement agressive, elle recevrait vite trois aiguilles monomoléculaires de somnifères à effet immédiat dans le corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Moi qui voulait acheter une maison... je me suis surment tromper de rue!   Dim 26 Avr - 15:51

Naween était plutôt contente d'avoir tuer quelqu'un aujoud'hui. Ca faisais longtemps qu'elle n'avait fait de mal a personne. Elle avait écouter l'inconnue attentivement. Mais elle avait fini par lui répondre qu'elle s'avait se battre ou se défendre et qu'elle ne risquait pas de mourir. Elle ne voulait pas frimer devant Tak', qui l'énever avec ses lunette de stars toujours sur son museau, mais par contre, elle n'irai pas se cachait là où la brunette lui avait conseiller, parce qu'elle ne voulait qu'on lui gache sa vie qui était déjà assez nulle pour elle, elle ne voulait pas mourir avant d'avoir sa propre maison. Même si le peu de temps qu'elle était rester dans sa chambre d'hotel, elle avait eu le temps de réfléchir au sujet de sa maison: elle allait s'en construire une dans une forêt ou dans la grande plaine, avec des planches qu'elle achèterais dans le centre ville. Elle prit le collier dans sa poche et le je ta sur le cadavre.
-Pour faire croire qu'il était à lui. Naween essuya ses sur le tapis rouge de l'hotel, elle prit un papier et un sylo pour écrire un mot à ses équipier. On distingtuer de magnifique lettre sur le papier jaunâtre:
Avant de me sucider, j'ai tuer l'homme de l'hotel, en signature de notre gang. J'ai écri cette lettre pour vous dire que le flics VOUS, apprésent, recherche. Aller vous cacher dans la forêt, mais surtou pas dansla plaine. Je ne vous donnereais pas l'expliquation, mais il ne faut surtout pas y aller. Aller vous cacher dés que vous truverez ma lettre, et ne sortez plus jamais de la forêt!
Adieu mon cher et foutu gang, je m'en vais en enfer voir le diable là où vous irez bientôt.
Signer:
Le cadavre.

-Bon, là je crois ça ira. Naween tendit le bou de papier à Tak'. Elle la tira par la manche et lui arracha le bou de papier jaune, qu'elle plia et le jeta en directions du cadavre. Le gang était là.
-Ca te gêne de sortirton arme et attendre bien sagement là? Juste le temps que j'aille chercher quelque chose la haut? Le gang est là. Devant le magazin d'en face. Elles était toute les deux cacher derrière la porte des escaliers de l'hotel. Naween monta les escaliers en directions de sa chambre, et alla chercher son arc plus quelque flèches dans sa valise. Mais quand elle redescendit, le gang était là. L'un deux regardait autour d'eux, un autre était pancher sur le cadavre en traibn de lire le texte de Naween, et le dernier sortait leurs armes.
Revenir en haut Aller en bas
Takeshi-San Kovacs
Diplo (CGM)
avatar

Nombre de messages : 38
Réputation : 3199
Date d'inscription : 19/04/2009
Age : 23
Localisation : Partout, sauf sur la trajectoire des satellites.

Fiche d'identité du personnage
Talent particulier:
Côté coeur: Anciennement, Soto-San ...
Point faibles:

MessageSujet: Re: Moi qui voulait acheter une maison... je me suis surment tromper de rue!   Dim 26 Avr - 22:54

La Diplo s'était planquée avant leur arrivée. Elle les conaissait bien : les EFR avaient toujours eu le même mode opératoire : le chef ouvre la marche, et au cas où personne ne revienne, ils s'en mêlaient. Kovacs savait aussi qu'ils n'étaient pas idiot au point de croire à l'hypothèse du suicide. Oui. Décidemment, cette fille venait d'un autre monde.
Elle entendit l'homme au visage asiatique, qui s'était approché de Jack, s'exclamer :

-Ils étaient au moins deux !

Puis un autre, au visage si couvert de piercings qu'il ressemblait plus à une canne à pêche qu'à un homme :

-Qu'est-ce qui te fait dire ça ?
-Aiguilles monomoléculaires pour celui-là.
-Kovacs !

La haine qui perçait dans la voix de la canne à pêche ne laissait pas de doute. Dans son ignorance habituelle de la peur, c'est cet instant que la Diplo choisit pour sortir de sous le comptoir :

-Quand on parle du Diable.

Elle plongea pour éviter de justesse trois balles de Browning, et se saisit de Sai. Elle faisait encore plus confiance à une capote trouée qu'à ces types. Elle tira deux fois et atteignit l'homme canne à pêche. D'abord son bras partit en arrière, se détachant du corps en une pluie de sang et un bruit cauchemardesque. Mais avant qu'il ait eu le temps de crier, la tête s'était d'étachée du cou. L'asiatique arriva derrière le comptoir, mais ... Tak' n'était déjà plus là.

La première Diplo tuée, Sarah-San, était soupçonnée de trois meurtres. Alors qu'elle était attachée à la table d'interrogatoire d'un commissariat, elle avait crié :
-Putain ! Ca suffit !
L'explosion avait été si spectaculaire que depuis, plus un seul Diplo n'avait été interrogé.

Derrière la porte qui conduisait au bar, Takeshi-San sortit un objet ovale qu'elle conaissait bien de son manteau. Puis elle fit irruption dans le hall de l'hotel et sentit quelque chose de froid et rond se plaquer contre sa nuque.

-C'est exactement ce à quoi tu penses. Alors tu va venir bien gentiment, on a des comptes à régler.

Pas de réponse. Par contre, ells se retourna subitement en assénant un coup de pied dans les doigts de l'homme. Il y eu un bruit de phalanges brisées et l'asiatique lâcha son arme en hurlant de douleur. La scène avait eu lieu en moins d'une seconde.

-Putain ! ça suffit !

Elle dégoupilla la grenade avec les dents tout en se mettant à courir. Elle fut touché par un tir de Blaster au passage, à l'épaule, mais n'en fit rien. Elle était à l'extérieur quand la porte fut propulsée par l'explosion, emportant Takesh' sur son passage. La Diplo roula sur quelques mètres dans les escaliers qui menait à l'hôtel, et finit par s'arrêter, couchée sur le ventre. Elle se releva tandis que la douleur lui déchirait l'épaule :
-Putain, ça fait mal.
Elle écarta le tissu de sa veste et de son pull, pour mieux aperçevoir la blessure. Une partie du blanc de l'os était visible. Au moins, l'ambiance de panique de la rue était propice à la fuite.
Tak' disparue au bout de la rue, tandis que le bruit des voitures de la Sia se faisait entendre.

Takesh' allait rentrer chez elle et se soigner, on verrait pour la suite. Où était la blondasse ? Kovacs, courant dans les rues, s'en souciait plus. Cette fille avait faillit lui coûter la peau avec son histoire de faux suicide. Quand on ne savait pas, on ne faisait pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Moi qui voulait acheter une maison... je me suis surment tromper de rue!   Mar 28 Avr - 21:40

Naween était sorti juste à temps pour pouvoir découper la tête d'un gars du gang. Elle cherchait la brunettvait que c'était de sa faute si e des yeux s'en rien trouver.Elle sa faute si Tak' (arrête dd'appeler mon perso "la blondasse!") avait avait fallu mourir, mais elle ne le regreter pas. Au contraire, elle en était fière. Mais elle se souciait aussi de savoir où elle était passer. Elle attrapa un homme qui passait et l'attrapa par l'épaule. Un homme du certain gang des EFR. Naween lui lanssa:
-Eh! Mais je te reconnaît toi!
L'homme baissa sa tête en regardant le sol. Il annoça avec un accent fort italien:
-Eh! Mais tou dois faire hérore mon chou! Mais non. Naween ne croiyais pas un mot de ce que disait l'homme en face d'elle.
-Tu es celui qui s'est barrer en courant quand la brunette a couper la tête de ton associé! Désoler mais ça ne marche pas avec moi! Elle sorti son épée et la brandit en face de lui.
-Ton heure a sonner! Ajouta t-elle, le sors que je te réserve est le même que celui de ton ami! Elle s'apprétait à lui trancher la gorge quand une petite voix l'appela.

-Fais attention il y en a d'autre!

Naween chercha du regard qui l'avait appeler mais personne ne la regarder. Mais elle se retourna prépara son arc et sorti une flèche. Elle visa une petite silhouette assise sur le haut d'un immeuble. Celle-ci tomba tout de suite sur le sol. "La blondasse" se précipita en trainant l'autre timbré par la manche avant de découvrir écrabouiller sur le sol, un des homme du gangplein de sang.


Mais où était passer "la brunasse"?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Moi qui voulait acheter une maison... je me suis surment tromper de rue!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Moi qui voulait acheter une maison... je me suis surment tromper de rue!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Acheter une maison dans ce petit coin de Finistère
» Maison de Nara
» Maison de Riiko
» La maison de Evans Paul vandalisee par les siens
» Blagues & Insolites

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aaroseï :: Les terres d'Enrora :: La ville :: Les magasins-
Sauter vers: