Deux camps ... une guerre !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 bonheur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: bonheur   Dim 10 Mai - 0:27

Emergeant de l'eau chaude, Scarlett se laissa flotter sur ce lit bleu qu'était la mer. Son corp blanc et fin était couvert de goutellettes, qui miroitaient au soleil comme des petits diamants. Elle sourit. cela avait été tellement facile de rentrer dans cette fraction de paradis. Tout compte fait, un sourir Colgate et un regard enjôleur était souvent plus efficace qu'une poignée de billet. Ses cheveux ondulaient autours d'elle, encadrant son visage. Tranquille ele était, tranquille elle resterait.

Elle se releva soudain, de longues mèches couleur nuit étoilée plaquées de manière accidentellement pudique sur son corps. Elle marcha jusqu'à la plage, fendant les vagues, et replongeant dans l'eau pour se faire porter par les rouleaux qui venaient mourir joyeusement sur le sable blanc. Ayant atteint l'étendue sablée, Scarlett se dirigea nonchalement vers sa serviette. S'étant séchée, elle s'alongea à même le sable chaud. Et là, vulnérablement allongée de tout son long, sa silhouette gracieuse illuminée par la seule étoile presente dans le ciel azur, elle se mit à rêver.

 voir comme ca, on aurait pu croire que la jeune femme dormait paisiblement. Après tout, les gens aussi beaux ne peuvent qu'être heureux. Mais, si il fut heureux par la suite, ce songe commenca comme un cauchemar, terrifiant, jouant sur les mots, les apparences, cruel, sans pitié, comme le plus terrible des combattants. Scarlett ne voyait rien. Ou plutôt, elle voyait, mais des volutes de brume épaisse l'entouraient. Le temps n'était plus, les minutes, les secondes, les heures, les jours ne se distinguaient pas les uns des autres. Bien que sentant le sol dur sous ses pieds (tout de même chaussés d'escarpins. En toute situation, Scarlett savait ce qu'elle portait), la jeune fille ne savait sur quel type de route elle se trouvait. Une autoroute? Un chemin de campagne? Une rue? Cette rue...

Tout d'un coup, les bras vaporeux qui envellopaient la femme au sourir Colgate se retirèrent, comme tirés par la lumière grandissante qui venait noyer Scarlett. Celle ci crut qu'elle serait brûlée vive, au momment ou cette main dorée l'empoignerait, mais il n'en fut rien. Elle ferma les yeux et attendit. Lorsqu'elle souleva les paupières, elle se trouvait dans une maison richement meublée. Le soleil declinait, teintant le ciel de couleurs roses et violettes. Elle était sur un balcon. au dessous d'elle, un Pégaze semblait s'élevait dans le ciel, tandis que des gerbes d'eau giclaient de ses ailes et venaient attériri dans un basin d'eau turquoise. Au loin, elle entandait le bruit fracassant des vagues qui s'écrasaient contre les rochers d'une crique masquée par une pinède. Scarlett était éblouie par ce spectacle qui ne refletait que la vie dont elle rêvait mais qui se serait jamais sienne. Comme les rêves sont cruels, même quand ils nous paraissent doux. Car un rêve ne fait que nous rappeller nos peurs et miroiter dans un bassin d'espérance enfouie nos desirs trop fou mais pour un instant vivants. Plongée dans ses pensées, l'hargneuse sursauta quand des bras vinrent l'enlacer....
Revenir en haut Aller en bas
Athéna
Mercenaire


Nombre de messages : 111
Réputation : 3045
Date d'inscription : 16/03/2009
Age : 22
Localisation : ~ somewhere ~

Fiche d'identité du personnage
Talent particulier:
Côté coeur: ~ Nobody ~
Point faibles:

MessageSujet: Re: bonheur   Dim 10 Mai - 15:03

Athéna soupira et fixa l'entrée de la plage où sa sois-disant future-partenaire-de-combat était sensée venir
Quelques jours plus tôt, Ororéa l'avait averti qu'un combattant viendrait la rejoindre pour former un duo. La mercenaire avait beaucoup grogné et tempêté mais on lui avait tout de même accroché ce boulet
Génial
Les derniers combattants qu'elle avait eut comme équipiers s'étaient soit fait trucider pour incapacité à la suivre, soit avaient été renvoyés sans remord
Elle combattait SEULE!
Mais après les trop nombreuses insubordination, Ororéa avait sans doute jugé plus prudent de lui assigner un garde-fou, perspective peu réjouissante si on connaissait ses futurs plans...
Puis elle avait décidé de se renseigner un peu sur ce combattant avec qui elle était sensée faire équipe. Elle n'avait que son nom, Scarlett, mais la secrétaire du bureau des mission, comme le nommait Athéna, n'avait pas vraiment rechigné quand un poignard s'était pointé sous sa gorge
Mais quand elle avait su qui cherchait Athéna, elle avait eut un petit sourire et s'était contenté de répondre que Scarlett était une combattante d'un genre très différent du sien. Elle n'avait pas réussi à en savoir plus...
Alors Athéna avait fini par accepter de rencontrer la jeune fille et avait indiqué la plage comme lieu de rendez-vous en précisant qu'Ororéa avait interdiction de lui donner l'autorisation d'entrer, elle voulait voir comment elle allait se débrouiller...
Mais l'heure du rendez-vous était passée de désormais un bon quart d'heure et personne ne se pointait...
Elle allait quitter ce lieu trop calme à son goût quand un infime tressaillement et le bruit d'une personne s'approchant la prévint que la baigneuse de la crique d'à côté avait des problèmes...
Elle fila vers un rocher et observa la scène plutôt étrange.
Une jeune fille nue aux longs cheveux aussi noirs que les siens étaient argentés était enlacée par un garde en pleine idylle...
La mercenaire se contenta de soupirer et lança d'un mouvement de poignet deux étoiles de jet qui se plantèrent entre le flanc et le tissu de la chemise du garde, l'épinglant au palmier qui se trouvait derrière.

T'aurais pas un peu trop chaud? Faut dire que t'es sacrément couverte!

Elle assomma négligemment le garde qui partit pour le pays des rêves et se tourna vers la jeune fille qui se relevait et l'examina d'un peu plus près.
Elle avait environ sa taille, ses longs cheveux noirs flottaient jusqu'à ses talons, formant une étrange robe mouvant qui l'entourait entièrement. Mais son véritable signe caractéristique aurait plutôt été la beauté : une beauté à couper le souffle...
Mais Athéna n'était pas un des gardes faciles à impressionner, et la jeune fille était pour elle une inconnue parfaite...
Et une intruse potentielle...

Je me nomme Athéna, mercenaire Enroréenne. Je suppose que nous sommes dans le même camp mais je ne t'ai jamais croisée, tu t'appelle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: bonheur   Dim 10 Mai - 15:28

Scarlett se relava et toisa la nouvelle venue. Avait elle bien entendu? Allait elle combattre avec cette... personne? Elle n'avait pourtant pas vraiment la carrure d'une combattante. Ses cheveux, plus longs que les siens, avait une couleur argentés. Aussi grande que Scarlett, la jeune fille avait un sourir bizarre, foudroyant, sadique presque.

"Elle me plaît, pensa -t-elle."

Elle sourit, et lança: "Bonjour. Merci de m'avoir... aidée. J'étais endormie, et je ne l'ai pas entendu arriver. Nous allons devoir combattre ensemble, n'est ce pas?"

Athena ascquiesa et Scarlett s'assit sur le sable. La guerrière s'installa à côté d'elle. Ni l'une ni l'autre ne parlait. Scarlett ne savait pas vraiment à qui elle avait à faire. On lui avait juste dit qu'elle devrait desormais combattre en équipe, avec cette Athena qui était, disait on, une combattante redoutable. Mais ce type de personne, ça connaissait Scarlett, elle même ayant pour habitude de ne pas laisser de survivant lors d'attaque. En plus de sa beauté, elle maïtrisait parfaitement les technique de combat, était vive, rapide, ne laisait voir d'elle à son attaquant qu'un mirage qui se mouvait autours de lui en s'amusant plus qu'autre chose de voir sa victime prochaine croire qu'elle avait une chance de survie. Elle espérait qu'Athena n'était pas une de ses loques trop faibles et trop clémentes.

Elle s'avanca alors vers le corp étendu de l'homme dont l'avait defendu Athena. Elle ricanna. s'en prendre à une jeune fille, pour lui sans défense? le châtiment reservé était la mort. Elle se baissa pour ramasser une aiguille de pin assz épaisse et la lança d'un geste rapide et précis. Elle attérit pille entre les deux yeux de l'energumène, à cet endroit précis ou le moindre coup peut causer la mort... Souriant de toutes ses dents, elle adressa à Athena un de ses fameux sourirs Colgate et attendit la réaaction de sa nouvelle coéquipière.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: bonheur   

Revenir en haut Aller en bas
 
bonheur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SOS Refuge "Aux Bonheur des 4 Pattes"
» La cuisine du bonheur
» Bonheur d'être grand-père
» Le malheur des uns fait le bonheur des autres... [PV]
» Je partage mon bonheur ! lol

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aaroseï :: Les terres d'Enroréa :: La plage-
Sauter vers: